jeudi 15 novembre 2012

Nous avons l'appart !


Enfin presque !

Nous avons déjà visité un appartement temporaire tous ensemble, mais il était beaucoup trop cher et pas super bien placé. Benjamin et Louis ont pu visiter deux autres appartements avant notre arrivée.
Aucun des deux ne correspondait à nos attentes : pas trop cher, bien placé, et surtout, trois chambres et un salon.

Nous avons tenté de visiter un appartement situé dans le quartier Almagro, mais à cause des fortes pluies au lendemain de notre arrivée, la visite était reportée.
Nous avons finalement pu y accéder mardi. Tout nous convient dans celui là, l'emplacement, le prix, l'étage, la parilla sur la terrasse, et surtout la climatisation. Il est situé au rez de chaussée. La climatisation va être importante aux mois de janvier et février, en plein été. Le plafond principal est en plexiglas. Parfait pour la luminosité, moins bien pour la chaleur.

Nous allons donc avoir un "chez nous" pour fêter noël.

Le seul point négatif est que nous devons attendre le 21 décembre pour prendre possession des lieux.


Voici les photos de l'annonce (tout est inclus dans la location, lits, télé, frigo, canapé...) :













Et le lieu :








lundi 12 novembre 2012

Feria de Mataderos


Ce dimanche, nous sommes tous les quatres partis à la Feria de Mataderos, complétement à l'ouest de Buenos Aires. Un peu moins d'un heure de bus pour y arriver.



J'ai vu par hasard sur internet que tous les dimanches et les jours fériés, se déroule cette féria. C'est une sorte de foire assez portée sur l'artisanat argentin et des alentours. On peut trouver toutes sortes de choses, des puces, des stands de produits et d'artisanat local, un concert... On trouve également un petit marché au produits alimentaires (dulce de leche, huiles essentielles...).













Il y a bien sûr plusieurs concerts de musiques traditionnelles avec le public qui danse.





Les attractions les plus remplies sont les parillas. Gros barbecues où l'on peut manger des sandwichs de boeuf (lomito) et de porc (choripan), aucune verdure. Juste de la viande grillée et du pain !

Il existe une tradition assez particulière, "La sortija". Ceci est pratiqué par les Gauchos (Cow boys de l'argentine), à cheval. Il faut donc, après un départ en tournant le dos à l'objectif, galoper à vive allure et utiliser un objet en forme de stylo que l'on tient dans la bouche pendant le début de la course, et essayer d'attraper, un petit anneau de la taille de celui d'un porte clefs, sur une barre transversale à environ 3 mètres de haut.
Pas facile étant donné le nombre des réussites !!


















Et pour finir une petite vidéo pour se rendre compte de la vitesse...






vendredi 9 novembre 2012

Llegamos !!


Nous voilà enfin réuni à Buenos Aires !



Après un voyage d'environ 16 heures, escale comprise à Madrid, nous arrivons, Chloé et moi à l'aéroport de Buenos Aires où Benjamin et Louis nous attendent. Le transport des bagages n'a pas été une partie de plaisir, car j'ai voulu prendre tout mon matos d'escalade (cordes, casques, coinceurs, pitons ...), plus le parapente. Total : 56 kilos pour mes 3 sacs et 34 kilos pour les 2 sacs de Chloé.

L'arrivée à Buenos Aires est surprenante, il fait plus de 30 degrés ! C'est une vague de chaleur pas prévue et un peu exceptionelle pour la saison, la température va baisser aux alentours de 20-25 degrés dans les prochains jours. Il y a même eu des problèmes de coupures d'électricité dans la ville, avec des quartiers sans courant pendant 11 jours !!

Nous sommes donc arrivés, fatigués et déshydratés. Tout s'est bien sûr arrangé autour d'une bonne milanesa (escalope de boeuf panée, mangée ici en sandwich dans la rue) qui remplace un peu notre bon vieux kebab en Europe.
Nous avons posé toutes les affaires chez Louis et nous avons rejoins Benjamin dans une auberge en dortoir pour une semaine.

Le premier jour, nous avons déjà visité un appartement temporaire, mais qui était un peu trop cher pour nous... Nous avons une autre visite cette après midi pour un appartement bien placé et pas trop cher. Il ne nous manque plus qu'à se procurer une carte de transport rechargeable (1,20 pesos le trajet, 0,20 centimes d'euro) pour tous les trajets en bus et métro.




Cette semaine nous allons donc prendre la température de la ville, de la langue, et de la vie ici avant de partir pour la Patagonie !

Nous devions y aller en bus directement, mais les prix des transports de longues distances ont beaucoup augmenté depuis que nous sommes partis. Nous allons donc prendre l'option du train qui est beaucoup plus longue, (quatre jours de trajet !), mais qui devient un voyage en lui même.

Nous partons en Patagonie direct, pour participer au Petzl Roc Trip. C'est un regroupement de grimpeurs du monde entier, qui permet de grimper dans des voies équipées uniquement pour le rassemblement, mais aussi pour voir les top grimpeurs se battre dans des voies de alta nivel ! Ce Petzl Roc Trip à commencé à Millau, est passé vers Montpellier sur le site du Thaurac à la Grottes des Demoiselles. Maintenant il change de pays, l'an dernier l'édition était en Chine.
Dès que nous rentrerons, il faudra que l'on s'installe en appartement le plus vite possible, pour commencer une vie normale un peu plus posée que celle que l'on va avoir dans les prochaines semaines...

Pour ce qui est du visa de résident, c'est un peu plus dur que ce que l'on pensait. Du moins pour s'inscrire à la fac, c'est très compliqué. Louis à essayé, et je crois qu'il va falloir abandonner l'idée. L'autre solution est donc de travailler pour avoir le fameux visa de résident temporaire.

Il existe un regroupement de blogs et d'informations concernant tous les pays et en ce qui nous concerne, l'Argentine, c'est Expat Blog. On peut y trouver des tas d'infos concernant tous les sujets de la vie courante ici à Buenos Aires. C'est également très utile pour ceux qui veulent venir nous voir. On commence déjà à avoir plusieurs visites de prévues !

Nous espérons vous accueillir avec un parfait accent Argentin. Pour l'instant c'est un peu difficile de se remettre dans le bain.





Pas beaucoup de photos pour ce premier post depuis l'Argentine, mais à venir sous peu ! Peut être même des photos de notre futur appart !


Juste pour le plaisir, un des nombreux Cumulonimbus que nous avons survolé au dessus du Brésil, turbulences à proximité ! Le premier est coiffé par un autre nuage, voir lien précédent. Le deuxième est juste pour montrer la forme de l'enclume caractéristique du cumulonimbus. Même pour un avion de ligne, les cumulonimbus ne sont pas à prendre à la légère...







N'hésitez pas à commenter pour nous aider à améliorer ce blog qui débute à peine !




Skype Me™! expatriation